l'exposition des 26 bannières des archives d'Imagerie d'un printemps érable le lendemain avant le démontage.

l’exposition des 26 bannières des archives d’Imagerie d’un printemps érable le lendemain avant le démontage.

Dans un monde riche de diversité nous avons le devoir de dénoncer une situation de production médiatique qui appauvrit la société en proposant une réalité « aux contours polis », fardée et vidée de sens; un reflet médiatique de plus en plus décalé du contexte social coloré et bouillant.

En réponse à un contexte de concentration de presse toujours plus insultant au Québec, un réseau d’initiatives de médias indépendants se développe. Médias indépendants comme médias citoyens, communautaires, activistes bref comme médias autonomes et critiques, qui témoignent d’une vision du monde lestée des multiples filtres et contraintes corporatives produisant de la nouvelle toujours un peu aseptisée, édulcorée et formatée.

Ce réseau, qui a pris plusieurs noms au cours des 10 dernières années, se conjugue sur toutes les plateformes et par tous les moyens. Le 13 mars dernier, dans l’optique d’un partage de connaissances et d’énergie des acteurs/actrices de ce réseau, une célébration des médias autonomes a eu lieu. MASSES & MÉDIAS 2013 fut un superbe soirée. En voici quelques images.

Merci tous et toutes pour ce moment magique, plein de possibles et de beauté!
On a pas eu le temps de se faire un flyer qui se respecte mais voilà tous ceux qui sont derrière MASSES & MÉDIAS 2013 :

ARTISTES
DJ Sweptaway et aroMatik et Nimrod
l’Ensemble insurrection chaotique
VJ guerre nucléaire
Submedia
Simon Van Vliet
Jay Lemieux
Josué Bertolino
David Widgington
Maille à Part
le Pink Bloc
les Ville-Laines
VJ Olilouya
Helico Bacter
Natasha Kanapé Fontaine
Bernard Gagnon
Andrea Niño
karine theoret
Nicolas Ottenheimer
Martin Deshaies
Pierre-Olivier Parent
Gabrielle Gérin
Leila Brener
Céline Chevrier
Sofian
Alex

l’Antre poécirque
l’ATSA
Quelques notes
La coop média de Montréal
Artung
Imagerie d’un printemps érable
Nous sommes tous art
AGIT POV
Politics & Care

ÉQUIPE DE PRODUCTION

Rachel Heap-Lalonde
Pascale Brunet
Chantal LaFrenière
Sébastien Grenier
Étienne H-L
Renaud Phaneuf
Valérie Archambault
Inna
Mikael Rioux
Miriam Heap-Lalonde
Tim McSorley
Arij
Faiz Abhuani
Odile Laforest
Helgi Piccinin
Guys Fawkes
Cédric Piette
Julien Simard
Fernando Garcia
Nicolas Falcimaigne
Bruno Dubuc

AUTRES GROUPES PARTENAIRES

Artivistic / magazine FUSE
Engrenage Noir
Fermaille-Moult Édition
Qui vive
CKUT
Le Couac
L’achoppe

Infringment Festival
Le journal Ensemble
À Babord
CUTV
99%Media
GRIP-UQAM
AFELC
ÉCOLE DES MÉDIAS
MÉDI@S LIBRES
La Société des Arts Technologiques

+ + +

Submedia

+ + + + +

Mashup d’images de CUTV de Simon Van Vliet

+ + + + +

Performance publique de l’ATSA

+ + + + +

Global Invisible Theatre by Jay Lemieux

+ + + + +

L’apéro commencera à deux pas de là, aux Katacombes, où le livre de Lux éditeur « Nous sommes ingouvernables » sera lancé.

Puis, à 20h30, une procession musicale de quelques minutes procèdera vers la Société des Arts Technologiques (SAT) et la soirée se poursuivra avec des performances audio, vidéo, scéniques et scénographiques, pour célébrer les médias autonomes et l’action directe médiatique.

Au menu :

* * *

* Mashup vidéo de VJ Olilouya sur le dualisme postindustriel (sur les pièces de Helico Bacter) avec dj Nimrod

*Slam de l’auteure Innue Natasha Kanapé Fontaine

*Musique des DJ Sweptaway et aroMatik

*Séisme sonore de l’Ensemble insurrection chaotique

*VJ guerre nucléaire

*Submedia‘s Media Sabotage

*CUTV‘s rushes mashup par Simon Van Vliet

*Âmes errantes de l’Antre poécirque

*Jay Lemieux’s culture jamming slap shots

* fabrication de cagoule tricotées avec Maille à Part

*Création de capes&pompoms par le Pink Bloc

* Échangeur Tricot des Ville-Laines

Installations visuelles de :

-Quelques notes

-La coop média de Montréal

-Artung

-diaporama d’artéfacts visuels et installation de bannières Imagerie d’un printemps érable

+ + + + + + + + + + +

Aussi ce jour-là commence à l’UQAM le

Festival Hors-Cadre – films engagés et indépendants

Un film politiquement engagé ne peut être complété que par l’interaction avec son public… sinon il n’est rien!

Le festival Hors-Cadre est une rencontre entre le cinéma et la culture politique, dans l’espace public. Il s’agit de briser les cadres du film et de lui redonner son utilité sociale, c’est à dire être le catalyseur d’une réflexion politique, omniprésente dans nos vies de tous les jours et malheureusement trop souvent ignorée.

Le festival Hors-Cadre est organisé par le collectif Médi@s Libres, Cinéma Politica UQAM, plusieurs étudiantEs de l’UQAM et de la communauté. De plus, cet événement aurait été impossible sans la participation des collectifs et des individus qui nous ont soumis des films et des ateliers.

Du 13 au 16 mars 2013, à l’Université du Québec à Montréal

http://www.grip-uqam.org/hors-cadre

affiche-hors-cadre

Masses & Médias 2013

Soirée festive et performative rassemblant une grande diversité d’acteurs des médias autonomes, communautaires et activistes du Québec autour du thème de la déconfiture culturelle mieux connu sous le nom de « Culture jamming ». Au courant de la soirée, des exemples d’interventions médiatiques de ce type seront réalisées sur scène, en projection et en musique.

Génèse du projet:

Il y a environ un an, la synchronicité de plusieurs événements ont ébranlés les réseaux de médias autonomes montréalais ; l’archivage « officielle » du CMAQ -le Centre des Médias Alternatifs du Québec- depuis plusieurs années moribond, la mort du CMI, autre initiative d’agglomération d’information indépendante sur Internet ainsi que la fin de l’organisation des soirées de projections de films engagés Vidéo Distorsions qui, rejeton du réseau des Lucioles, organisait périodiquement des soirées de diffusions gratuites.

Inquiets de ces bouleversements symptomatiques mais conscients des nouveaux réseaux en émergence -comme la Média coop, le réseau de Moreau etc…- un réseau informel s’est constitué pour réfléchir à l’avenir des médias autonomes au Québec ainsi qu’aux types d’entraides possibles entre ces divers groupes. Plusieurs rencontres ont eu lieu découlant sur, d’une part, le développement d’outils de communication améliorés entre ces acteurs pour faciliter l’entraide à la production de contenus pendant la grève étudiante et d’autre part, le rassemblement du résultat des ces productions ponctuelles dans une section particulière du portail de la Coop média de Montréal.

Le « réseau » de collectifs et organisations comprend, entre autres, des membres de ces médias-citoyens: La coop média de Montréal, le réseau Koumbit, Médi@s Libres, CUTV, CKUT, CISM, UTV, Le Couac, Artung, l’Ensemble Insurrection Chaotique, le RQGE, le CRAPAUD, le journal Ensemble, 99%Média,  ainsi que plusieurs documentaristes autonomes, journalistes autonomes et média activistes.

Mais au-delà de l’amélioration d’outils technologiques entre nous, il est apparu également nécessaire d’organiser une rencontre pour dépasser les communications virtuelles et permettre aux acteurs de ces réseaux de se rencontrer réellement au cours d’une soirée festive. C’est alors que l’idée d’une soirée mariant détente festive et partage d’expériences a émergée.

Une soirée performative:

Entres autres performances, il sera réalisé au cours de la soirée une performance de recherche-création de maîtrise, entendu que le thème de ce travail touche de très près les médias citoyens.

Il s’agit d’une performance d’une heure, multidisciplinaire dont le pôle principal est une manipulation de mixage vidéo en direct (Vjing). Cette performance sera agrémentée de tableaux scéniques et de musique « live ». La thématique centrale de la performance est le dualisme paradigmatique dans l’épistémologie scientifique moderne ainsi que ses ramifications politiques dans le conflit étudiant du printemps dernier. Le Culture jamming est ici présenté comme réponse, dans une perspective critique, au dualisme en question.

Plus précisémment, il sera question de la politique de la division (« Wedge Politics ») dans les tactiques mises de l’avant par le gouvernement Charest pendant le conflit étudiant et l’exploitation médiatique de cette polarisation duale sera explorée.

Soirée de réseautage

Le reste de la soirée sera festive et dansante, mêlant interventions performatives des collectifs médiatiques à créations musicales. En outre, de la documentation sur les activités des chaque collectif présent sera disponible sur place, dans des kiosques ou non, mais dans l’esprit de la rencontre et du réveil sur la concentration médiatique qui a cours au Québec.

ANNONCE ÉCONOMIQUE :

pizza-flyer VersoPizza

13mars2013

Autres partenaires : Afelc-UQAM, GRIP-UQAM, École des médias de l’UQAM, Société des Arts Technologiques (SAT)